Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rising Star : l'émission au présentateur qui dérape

Plusieurs médias l'ont annoncé ce matin, la nouvelle émission télé-crochet très attendue de M6, Rising Star, sera co-présentée par Faustine Bollaert, qui présente déjà 100% Mag, et Guillaume Pley.

En lisant ce tweet, je marque un temps d'arrêt. Guillaume Pley. Ma mémoire avait associé ce nom avec une polémique autour d'une vidéo sexiste. Le temps qu'un de mes followers me rafraîchisse la mémoire pour confirmer cette idée. Bingo, Guillaume Pley c'est cet animateur de NRJ qui avait fait une vidéo où on le voit forcer des jeunes femmes dans la rue qu'il ne connaissait pas à l'embrasser. C'est le site Madmoizelle qui avait découvert cette vidéo et lancé la polémique à l'automne 2013 dans un article qui résumait la vidéo ainsi :

« Comment chopper une fille en 3 questions » ? Guillaume Pley, animateur radio sur NRJ, voulut en faire la démonstration. Mais il n’y a rien de novateur dans sa technique qui confond séduction et harcèlement de rue.

Madmoizelle

Je ne remettrai pas la fameuse vidéo, mais cette info avait été largement reprise par les médias en ligne, généré d'importants débats sur les réseaux sociaux où de nombreuses féministes se sont faites lyncher pour oser trouver ce que procédé relevait de l'agression. Le soir-même de la polémique, l'animateur avait posté un message expliquant la vidéo et donnant son point de vue sur les réactions négatives, il s'était également excusé auprès des auditeurs de NRJ. Un message qui laissait transparaître une méconnaissance de la problématique soulevée par sa vidéo, de ce qu'est le harcèlement de rue.

Et en fait on s’est pas… c’est vrai qu’on n’a pas fait attention et on a mis la vidéo sans se dire « tiens y’a p’tet des mecs qui vont le faire dans la rue » donc effectivement, ne le faites pas surtout chez vous. Il faut surtout pas aller le faire etc parce que c’est vrai que ça va déranger les filles.

(...)

J’voulais juste vous dire que toutes les filles ont signé une autorisation pour le passage quand même, parce que j’ai vu qu’il y avait des messages etc. Alors au début c’est vrai que ça peut paraître un p’tit peu brusque, surtout la première. En fait, elle rigolait ! On la voit pas bien de face mais elle rigole et j’aurais pas dû le faire effectivement mais on en a beaucoup ri après tous ensemble et ils nous ont signé une autorisation… c’était à Montpellier, hein, quand on était à Montpellier (derrière : « oué c’est sympa »). On en a fait à Paris aussi, on en a fait un p’tit peu les deux.

Elles l’ont pas du tout pris comme une agression, les filles, alors c’est vrai que quand on peut le voir, ça fait un p’tit peu bizarre mais c’est vrai que quand on l’a fait, ça s’est pas du tout passé comme ça. Je m’excuse si j’ai choqué certaines personnes ou certains sites ou certaines… convictions etc. Voilà on est des gens vraiment bien élevés donc fallait qu’on se mette à jour quand même.

Si on lit bien ses mots on comprend qu'il ne voit pas en quoi ses actes ont pu être pris comme des agressions.

La polémique a aussi porté sur le rôle des médias dans la transmission des clichés sexistes, au point que la Ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem avait réagi et s'était entrenue avec l'animateur radio.

Une pétition a même circulé pour que la vidéo soit retirée.

Drôle de choix pour M6

Après le battage médiatique généré par cette affaire, on peut se dire que lorsqu'M6 annonce ce choix, les médias ne manqueront pas de rappeler la polémique en présentant l'animateur qui est surtout connu des jeunes en radio. Point du tout. Dans Le Parisien aucune mention de cette histoire.

On peut aussi s'interroger sur le message que M6 envoie en choisissant cet animateur, lisez plutôt la citation de Bibiane Godfroid dans le Parisien :

« Quand je l'ai rencontré, j'ai eu un véritable coup de coeur pour ce garçon bien de son époque et qui correspond parfaitement à Rising Star, confirme Bibiane Godfroid, directrice générale des programmes de M 6. Nous avons très vite pensé à lui pour l'émission de deuxième partie de soirée. Il a fait des essais et de plus en plus de progrès. Il animera donc aussi la première partie de soirée avec Faustine Bollaert. C'est un duo très complémentaire ou chacun a une grande pratique du direct. »

Le Parisien

Donc si je résume : être un garçon bien de son époque c'est réussir à faire 3 millions de vues sur Youtube en expliquant à de jeunes garçons que forcer une femme à l'embrasser c'est bien, voire c'est drôle. Et réfléchir ensuite sous la pression pour dire "euh en fait, c'est pas bien, je n'avais pas pensé que ça pourrait choquer, ne le refaites pas chez vous".

Pour M6 notre époque c'est donc aussi "Faites ce que je dis, pas ce que je fais". Pas sûr qu'en terme d'exemplarité, la chaîne qui souhaite séduire une cible jeune que touche justement cet animateur fasse passer un message intelligent.

Et quelle belle vision des relations hommes-femmes elle promeut indirectement surtout en choisissant cet animateur. Non vraiment, je ne vois que des choses positives dans cette info.

Quant aux journalistes médias, j'attends de voir lesquels vont évoquer le sujet, ou s'ils vont tous l'éluder pour préserver leurs relations avec la chaîne.

Tag(s) : #Mon humeur