Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Club Averroès revient sur la représentation de la diversité dans la publicité.

 

La semaine dernière, le club Averroès publiait son rapport annuel. Très attendu, il fait notamment le point sur la diversité dans les médias. On a pu entendre son président Amirouche Laïdi sur plusieurs antennes. La couverture média a été assez bonne, je ne reviendra donc pas dessus. 

 

http://blog.clubaverroes.com/wp-content/uploads/2011/01/rapport20101.jpg

 

Ce dont les médias ont moins parlé en revanche à l'occasion de la publication de ce rapport, c'est que le Club Averroès fait également le point sur la représentation de la diversité dans la publicité. Des tendances de fond se dégagent qui méritent que l'on revienne dessus, eu égard à leur impact. Concernant la publicité, les auteurs du rapport notent en effet :

 

« En France, la publicité représente  jusqu’à 12 minutes par heure sur les chaînes  privées.  Son influence est réelle, les images, la culture qu’elle véhicule, contribuent  aussi à l’image que les Français se font d’eux-mêmes. Par conséquent, cantonner les  « minorités visibles » à des rôles stéréotypés (schématiquement, les Noirs font  forcément du sport ou de la musique, l’Asiatique des arts martiaux et l’Arabe tient une épicerie) serait très préjudiciable. »

 

Le Club Averroès note donc à la fois les progrès faits pas les marques et celles qui restent encore prisonnières des stéréotypes.

 

Des progrès notables sont mis en avant, que ce soit au niveau des marques High Tech, des produits de grande consommation ou du domaine de l'énergie avec la dernière campagne d'EDF. Car les efforts les plus notables sont notés dans le cadre d'une communication axé sur le produit, la communication corporate restant largement à la traine en matière de diversité. 

http://www.iphonekiller.fr/wp-content/uploads/2010/06/iphone_4.jpg

Le Club Averroès souligne que la campagne de la marque Allianz reste très stéréotypée mais salue  la marque Cadum pour son concours du plus beau bébé donc le lauréat est d'origine africaine.

 

Force est de constater que malgré les efforts de plusieurs marques, on est encore loin de l'approche américaine comme le notent les rédacteurs du rapport. Ces dernières s'efforcent de refléter le multiculturalisme de la société américaine.

 

On peut regretter l'absence d'étude quantitative, mais comme le déplore le rapport, depuis 2009 ni le CSA ni l'ARPP qui sont les organisations de tutelle de la publicité n'ont publié de chiffres concernant la part de la diversité dans la publicité. En 2009 l'ARPP avait constaté une augmentation de 4 points de la présence de la diversité dans la publicité pour 3 médias : presse, télévision et affichage. 

 

On partait de loin puisqu'en 2005 le « taux de diversité globale » constaté était de 3%! Il était passé à 7% en 2008. La marge de progression est donc colossale et de nouveaux chiffres viendraient appuyer l'action des associations en ce sens. Par ailleurs une prise en compte de la publicité en ligne permettrait d'affiner la réalité de ce « taux de diversité ».

 

Dans son rapport, le Club Averroès revient en annexe sur la représentation de la diversité dans la bande dessinée et les jeux vidéos, deux domaines qui mériteraient également une analyse approfondie . Notamment les jeux vidéos qui sont la première industrie culturelle donc un vecteur d'identification très fort.

 

Avis aux amateurs?

Tag(s) : #Discriminations