Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier commençait le procès d'Eric Zemmour devant la 17è chambre du tribunal correctionnel de Paris. Poursuivi pour discrimination raciale par SOS Racisme suite à ses propos tenus sur la délinquance sur Canal + et le même jour d'autres propos sur la discrimination positive sur France Ô, Zemmour se retrouve également face à d'autres associations qui sont parties civiles : la Licra, le MRAP, l'UEJF et J'accuse.

 

 

Canal + (Salut les Terriens)

 

 

 

 

France Ô (L'Hebdo)
 

 

 

 

L'affaire avait fait grand bruit à l'époque et le Président de la Licra Alain Jakubowicz s'était engagé dans un bras de fer avec Eric Zemmour afin de pouvoir lui porter la contradiction sur son terrain de prédilection : la télévision. Cela n'avait pas été possible malgré l'insistance de l'association et des échanges de courriers entre la Licra et le journaliste. Les débats du tribunal qui doivent se terminer vendredi permettrons certainement d'y voir plus clair.

 

Hier était le premier jour du procès. Je ne vous propose pas une analyse de ses propos ou une prise de position mais plutôt un retour sur quelques réactions sur le net et les réseaux sociaux qui éclairent cette actualité d'une manière intéressante.

 

Sur Twitter Julien Thomas, journaliste à Télé Loisir qui twitte sous le pseudo @Aede notait avec malice que le site du Figaro ne rendait pas compte du procès Zemmour. Vérification faite le 12 janvier à 9h,  toujours rien à signaler.

 

En mars dernier au moment de la polémique déclenchée par ses propos, la direction du Figaro qui l'emploie comme salarié avait convoqué le journaliste pour un entretien préalable à un licenciement qui n'a pas eu de suite. Un écran de fumée.

 

Journaliste au Figaro Magazine, chroniqueur sur France 2 et RTL, Eric Zemmour suscite des réactions passionnées. De nombreux journalistes avaient déjà fait savoir en mars dernier que son assignation déclencherait probablement une forme de sympathie envers lui et sa liberté de ton. Ce serait oublier un peu vite le sens de ses paroles et leur brutalité comme l'a rappelé le Président de la Licra à Elisabeth Levy sur le plateau de BFM TV hier soir.

Cette dernière lui a encore une fois, difficilement laissé porter la contradiction.

 

 

 

 

Hier Bruno Roger-Petit, journaliste qui contribue régulièrement au site LePost.fr (groupe Le Monde) expliquait pourquoi selon lui Zemmour avait déjà gagné son procès. La faute originelle des associations de lutte contre le racisme étant selon lui d'avoir intenté un procès à Zemmour.

 

Plus surprenant, les Jeunes Asiatiques De France ont apporté par voie de communiqué leur soutien à Eric Zemmour au nom de la liberté d'expression et probablement à cause du silence des associations antiracistes sur les violences anti-asiatiques qui ont eu lieu à Paris. Le compte twitter du site Nouvelobs.com live tweetais hier le procès via son compte @LeNouvelObs ce qui a donné lieu à de nombreuses discussions sur le réseau social.

Enfin on notera aujourd'hui que Jean-Marie Le Pen, invité de la matinale de France Inter, lui a manifesté son soutien au nom de la liberté d'expression. Un soutien qui fait froid dans le dos.

La suite du procès demain et vendredi.

Tag(s) : #Actu