Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A l'heure de reprendre le boulot demain (noooooo), je me vois obligée de vous faire un bilan de ces vacances. J'ai bien apprécié la canicule ayant passé mes vacances en altitude... 1000m ça fait tout de suite baisser le thermomètre. En bonne citadine accro à son smartphone, les vacances à la montagne sans 3G en permanence, ça m'a pas mal dépaysée. Certes, ne pas pouvoir rafraîchir ma TL m'a un peu manqué, mais j'ai vraiment coupé. Là où j'ai repoussé mes limites de citadine, c'est en faisant une randonnée, une vraie.

 

Alors je vous entend d'ici rire doucement, mais je parle d'une rando avec duvet, nuit au refuge et donc le sac à dos bien rempliqui va bien (faut pas déconner, j'ai emmené les lingettes!). Moi qui déteste, camper, dormir dans un duvet et le sport j'ai été servie. Mais j'ai aussi eu de belles surprises, notamment parce que j'étais avec une personne qui connaît bien la montagne et avait choisi un parcours faisable pour quelqu'un qui ne fait jamais de sport : au hasard, moi!

 

Les randonneurs meet les bronzés

 

Bien sûr, au moment de partir je ne faisais pas la fière malgré mon équipement super top. Il paraît même que j'avais un regard apeuré à la Michel Blanc dans les Bronzés font du ski, lorsqu'il est coincé sur le télésiège. Personnellement je me voyais plutôt en Karin Viard dans les Randonneurs... ce qui n'est guère mieux, mais assez réaliste.

 

Après 4 heures de balade dont une heure de déjeuner au bord d'un lac (ouais on ne se laisse pas abattre), nous sommes arrivés dans un refuge magnifique avec tout le confort : toilettes sèches, douche solaire (un vrai bonheur!!) et des crèpes excellentes ! De quoi nous requinquer avant une nuit qui promettait d'être éreintante. 16 personnes dans des lits superposés sous une tente de type militaire. Entre la toux chronique d'une fumeuse, les gaz de plusieurs personnes, nous n'avons pour ainsi dire pas fermé l'oeil de la nuit. Vers 4h du matin, j'ai affronté ma peur pour sortir utiliser les toilettes et vu un ciel étoilé absolument incroyable. J'ai aussi failli me perdre et ne pas retrouver les toilettes...

 

Pour ne rien vous cacher j'ai fait une magnifique chute au refuge. Je suis tombée sur le menton dans une pente grâce à mes tongs... ce qui m'a occasionné un bleu magnifique de couleur grise sur le menton, qu'on aurait facilemnt pu faire passer pour un bouc si j'avais été un homme...

 

Tout ça pour dire que ça n'a pas été facile, mais quelle vue !

 

securedownload 

 

Les Pyrénées

Tag(s) : #Mon humeur