Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.thecampussocialite.com/wp-content/uploads/pizzapic.jpg

 

Celle-là, tu la commandes avec un sentiment d’exagération. On est jeudi soir. Tu es rentrée tard, toute la semaine tu as cuisiné des repas équilibrés à ta petite famille, mais ce soir tu abandonnes. Un jour trop tôt avant le week-end. Tu n’en peux plus. Elle n’a pas du tout le même goût que la pizza du vendredi. La pizza du vendredi, elle est festive, tu la commandes à 21h et tu t’en fous si les enfants se couchent un peu tard, demain il n’y a pas école. Le jeudi soir, personne n’a d’idée pour le repas, il est 19h15, tout le monde a faim et toi tu as la flemme de te mettre en cuisine. Alors tu passes la commande et comme on est jeudi, elle arrive très vite.

 

Cette pizza, elle me rappelle la pizza que je commandais étudiante avec ma coloc’ en Angleterre. En général on sortait du cinéma qui était en bas de notre résidence étudiante. On passait devant la pizzeria à l’aller en se disant « on se cherchera une pizza au retour ». On en prenait deux. Parfois on ne les finissait pas et on les mettait au congélateur en se disant que le week-end on pourrait les manger devant un plateau télé. En général elles étaient dégueulasses après décongélation. Mais on les mangeait quand même.

 

On avait 20 ans, on grossissait beaucoup moins facilement qu’aujourd’hui et surtout on sortait danser 3 fois par semaine. Aujourd’hui, dès que je commande une pizza je me dis « c’est pas raisonnable, ça fait vraiment grossir ». Certes mais ça fait tellement plaisir. Et puis c’est pas tous les jours. Parfois pour me donner bonne conscience je la fais moi-même la pizza, enfin la pâte. Parfois la sauce tomate aussi. Mais il faut admettre que ce n’est pas pareil. Même si ma pizza est très bonne, sans me vanter bien sûr, elle n’est pas le même goût. La pizza américaine industrielle elle a un goût bien spécial. L’italienne pâte fine aussi. Chacune dans leur genre elles me font du bien et me ramènent en enfance. 

 

Bon, demain je vais aller courir je crois.

 

Tag(s) : #Mon humeur