Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a des jours comme ça où on aimerait que le temps passe un peu plus vite. Pour qu'on soit déjà à demain 20h et qu'on sache qui va succéder à Nicolas Sarkozy. Lui-même? François-Normal-Flamby Hollande? 

 

Chacun d'entre vous a dans son entourage une personne de droite ou du centre qui va voter Hollande. Moi la première. C'est peut-être ça finalement une des spécificités de cette élection de 2012 : le projet de société. Pour moi la question ne s'est pas posée, je n'ai pas voté Sarkozy en 2007, ce n'était pas pour recommencer en 2012. Mais j'avoue qu'en 2007 j'avais du respect pour mes amis de droite et leurs arguments. La campagne était belle il faut bien l'avouer. J'avais voté Bayrou au 1er tour et blanc au second. Oui, vous avez bien lu. Et mon vote pour Hollande n'est pas très enthousiaste. 

 

Mais ce qui m'inquiète le plus ce sont les législatives et la perspective du score du FN. Marine Le Pen a senti le vent tourner et va rebaptiser sa formation pour l'occasion. Le dernier reportage d'Envoyé Spécial qui a interrogé les électeurs du FN, notamment dans des zones rurales a achevé de m'inquiéter. Et j'ai bien vu sur Twitter que je n'étais pas la seule.

 

Capture-d-ecran-2012-05-05-a-13.33.36.png

 

Les nombreuses contradictions relevées dans le vote FN de certains m'ont achevée, notamment ce couple qui gagne confortablement sa vie mais a peur de l'avenir. ça ne vous rappelle rien d'un point de vue historique? Ou encore cette famille dont la belle-fille est Congolaise et qui vote FN comme un seul homme. Lorsque le journaliste leur fait remarquer que si Marine Le Pen avait été élue, ladite belle-fille aurait été parmi les premiers citoyens à en souffrir. Il semble que cette question ne les a pas effleurés dans l'isoloir. Combien sont-ils à ne pas souscrire à 100% à un programme qu'ils n'ont certainement pas lu?

 

Cette angoissante question, je ne peux m'empêcher de me la poser quand je lis des articles ou entend des reportages qui parlent non pas de Marine Le Pen mais de "Marine" ou lorsque je vois des magazines féminins comme ELLE consacrer régulièrement des portraits ou des articles à son oeuvre de "dédiabolisation" du FN en cours. Parfois je me demande si dans les rédactions le choix des titres et des photos fait l'objet de discussions et si la question de la responsabilité des médias est posée. Surtout quand je vois ce genre de dessins dans le ELLE de cette semaine (Merci Karl Lagerfeld): 

 

photo--2-.JPG

 

Alors que quelques pages avant on a droit à un article sur la nièce Le Pen candidate aux législatives, avec quand même une mention hyper utile "Elle partage avec sa tante le même prénom à l'état civil, les mêmes cheveux platines et les mêmes idées d'extrême-droite."

 

photo--1-.JPG

Oui la dédiabolisation du FN est en cours, le FN tente même de se rendre glamour et les médias sautent à pieds joints dans ce piège. Evidemment toute généralisation a ses écueils, mais je crois que cette tendance est vraiment à l'oeuvre dans la presse généraliste.

 

C'est d'ailleurs l'occasion pour moi de remercier Rebecca Manzoni pour son analyse très pertinente de l'image du FN.  Dans sa chronique de jeudi sur Canal + elle pointe la responsabilisation nécessaire de chacun dans les médias sur ce sujet.

 

 

Alors allez voter demain, mais n'oubliez pas, le plus dur est à venir.

Tag(s) : #Actu